Chaque année, 8 millions de tonnes de plastiques finissent dans nos océans et d’ici 2050, si on n’agit pas,  on y trouvera plus de déchets que de poissons!

 

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de retrouver l’écosystème de départ si on cesse de jeter du plastique dans la mer aujourd’hui et qu’on la nettoie. En 50 ans on peut sauver les océans…

 

Chez Les Sirènes, l’océan est notre terrain de jeu et on s’engage pour sa protection !

 

C’était un véritable cas de conscience pour moi que de créer un produit provenant d’une industrie aussi polluante que celle du textile. J’avais besoin d’être sûre qu’il existe des plans B eco-friendly avant de me lancer dans la conception.  

 

C’est pourquoi j’ai cherché des tissus en matières recyclées et fabriquées en Europe : Deux super lycra de qualité supérieure, produits dans en Italie et en Espagne, ont retenu mon attention. Ces tissus sont composés de nylon recyclé provenant de déchets plastiques et de filets de pêches récoltés dans les océans.

 

Ces filets ont été perdus et ils errent aux fond des océans. On les appellent les filets fantômes ( “ghost nets”) car à cause des courants et des marées, ils continuent de “pêcher”: ils emprisonnent les animaux marins et  détruisent les coraux.

Photo de Francis Pérez prise au large des côtes des îles Canaries en Espagne

Le plastique étant un matériau quasi indestructible, il est devenu indispensable de le recycler au lieu d’en produire du nouveau !

 

Chaque petit pas est important pour la protection et la préservation de notre environnement. 

 

Laisser un commentaire